Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Photo François BOISSEAU.
Photo François BOISSEAU.

    

Jean-Baptiste VIGUIE. Tanren uchi lors de son année uchi deshi. Photo Jean-Luc BOISSEAU.
Jean-Baptiste VIGUIE. Tanren uchi lors de son année uchi deshi. Photo Jean-Luc BOISSEAU.

Formations Uchi Deshi (élèves internes) au Dojo du Roussignou, sous la direction de Jean-Luc BOISSEAU.

          Le système uchi deshi est la forme de transmission la plus traditionnelle dans le Budo japonais. C'est à ses uchi deshi que le Fondateur, O'Senseï Morihei Ueshiba, donna le seul véritable enseignement direct et complet et peu nombreux furent ceux qui passèrent une longue période à ses côtés.

          Morihiro SAITO Sensei suivit cet enseignement pendant 23 ans au Dojo d’Iwama. C'est là que Morihei UESHIBA s’était retiré au début des années quarante et utilisa pour la première fois en 1942 le terme Aïkido pour désigner sa pratique. C'est donc à Iwama en pratiquant avec ses uchi deshi que le Fondateur perfectionna principalement son art jusqu'à la fin de sa vie. Il n'enseigna d'ailleurs vraiment les armes qu'aux uchi deshi. 

          Il se déplaçait et séjournait bien-sûr parfois à Tokyo ou en divers autres endroits.

          Maître Ueshiba l'ayant chargé de la direction du Dojo d'Iwama juste avant son décès, SAITO Sensei y préserva cette tradition jusqu’à la fin de sa vie en 2002. Daniel TOUTAIN s’est formé de cette façon auprès de SAITO Sensei. Il continue aujourd’hui à son tour cette forme d’enseignement intensif dans le Dojo Central FAA. 

 

          Jean-Luc BOISSEAU fut uchi deshi de Maître Tamura pendant cinq ans au Dojo Shumeikan à Bras dans le Var, depuis la création du Dojo en 1992 jusqu'en fin de saison 1997. Maître Tamura l'avait également chargé dès le départ de l'encadrement des autres uchi deshi et de l'enseignement quotidien.

          Il a effectué depuis de nombreux séjours en tant qu'uchi deshi au Dojo personnel de Daniel TOUTAIN à Rennes, ou en divers autres lieux tels que le Dojo Central FAA à Aywaille en Belgique.

          Depuis 2008 il perpétue également ce système d'enseignement et de formation à son Dojo personnel où il vit, pratique et enseigne au quotidien. L’hébergement est gratuit, les repas sont à la charge des uchi deshi, équipement et matériel étant mis à leur disposition.

 

          Grâce à l’immersion totale dans la pratique, la vie du Dojo et la Voie qu’implique cette formule, ainsi qu'à l'enseignement personnalisé qu'elle permet, les élèves peuvent réellement approfondir leur recherche, ainsi qu'accélérer leur progression et leur perception de l'Aïkido, plus rapidement et mieux que par tout autre moyen. 

          Au sens le plus strict le terme uchi deshi désigne un pratiquant engagé sur une longue durée à l'issue de laquelle il sera apte à participer à la transmission de la discipline, par exemple en enseignant, ou en créant lui-même un Dojo.

          Mais même sur des durées plus ou moins courtes, cette expérience ouvre à une toute autre dimension de la pratique pour ceux qui la vivent.

 

          Jean-Luc BOISSEAU accueille au Dojo du Roussignou les candidats uchi deshi de toutes écoles ou fédérations.

 

DOJO DU ROUSSIGNOU

982 Chemin de Varrayon 83720 Trans en Provence.

Renseignements et inscriptions Jean-Luc BOISSEAU.

l:                  06 76 75 75 52.

Mail:                JLBoisseauAikido@aol.com

Site Internetwww.aikidodraguignan.net

Page officielle Facebook:   Fundamental Aïkido Jean-Luc Boisseau